Shu Ha Ri – COMMENT CRÉER UNE ACTIVITÉ QUI TE COLLE À LA PEAU ?

Tu aimerais créer une activité qui te ressemble, mais tu manques de créativité et tu ne réussis pas à exprimer ce que tu es, ce que tu as dans les tripes ?

Les lignes qui vont suivre sont pour toi.

Fidèle à mon habitude je vais te raconter une histoire de Judo pour t’éclairer !

COURBE D’APPRENTISSAGE (les différentes phases)

1 – SHU 
Quand j’étais petit, quand mon sensei expliquait les mouvements, le postures de Judo, je ne comprenais pas tout le temps ses mots. Alors j’avais une technique bien à moi pour réussir à faire/comprendre le sens des mouvements. Je regardais avec attention ses postures et je m’imaginais, je mentalisais le mouvement en même temps.
J’imitais. Ce qu’il me montrait je ne pouvais pas l’inventer, la posture du corps, le placement des pieds, des mains, de la tête. Alors j’imitais la forme de son corps dans l’action.
Je copiais.

2 – HA
Et puis j’ai commencer à comprendre les mouvements. Comment il fallait que je fasse pour prendre la bonne posture par rapport à mon corps, comment garder l’équilibre et l’efficacité dans le mouvement. Pour moi, c’est le moment où l’on devient ceinture noire, on commence à comprendre. Au Judo, être ceinture noire n’est pas une fin en soi, c’est le début d’un nouvel apprentissage.
La seconde étape, Ha, est celle de l’exploration. C’est un stade où l’on va explorer, tester ce que l’on a étudié.

3 – RI
Finalement, avec le temps j’ai finis par m’approprier ces techniques, avec mes envies de mouvements, mes ressentis, mes besoins, mes capacités. Comme un artiste. D’ailleurs on parle bien « d’artiste martial », je me considère comme tel. Et dans tout ce que je fais, j’y mets mon côté artiste.

J’ai très vite opté pour un judo de mouvement.
Je trouvais ça esthétique et terriblement efficace.

Notamment les déplacements en cercle qui me permettaient de créer de la vitesse et piéger mon adversaire dans une inertie dont j’étais l’initiateur.
Je n’avais pas une constitution physique très robuste donc je composais d’une autre manière, dans laquelle je me faisais vraiment plaisir.

J’enseigne maintenant le Judo, à ma manière avec ce que j’ai compris et ce que l’on m’a enseigné.
La troisième étape est donc la liberté.

Tu continues de parfaire les bases. Pour moi la maitrise, ce n’est pas de rendre les choses difficiles, mais au contraire de faire d’un mouvement basique quelque chose d’exceptionnel.

Dans les arts martiaux on appelle cette courbe d’apprentissage, SHU HA RI.
Shu peut être compris comme suivre les règles (obéir-protéger)
Ha : comprendre les règles (déchirer)
Ri : transcender ces règles. (quitter, se détacher)

1 – On commence tous par copier (quand on arrive sur Terre, on imite nos parents par exemple), c’est fondamental. Tu t’inspires d’un modèle, d’une référence.
2 – Une fois que tu as expérimenté cela, tu commences à comprendre comment faire, pourquoi tu le fais etc..
3 – Dernière étape, tu transcendes ce que tu as appris. Tu le ressens. Tu es capable de l’expliquer de le mettre dans tous les sens. Ce que tu fais te ressembles. Tu l’incarnes. Tu le maitrises. Tu créés.

ENTREPRENEURS

Je coache des entrepreneurs qui sont dans les 5 premières années de leur activité d’accompagnements (coachs, thérapeutes, consultants, psychologues..)

C’est très intéressant de voir qu’au démarrage, tout le monde suit les bonnes manières de faire, les bonnes stratégies.. mais il arrive un moment où cela ne suffit plus.

Tu ne peux pas copier toute ta vie, tu vas devoir évoluer, te ré-inventer dans ton business.
Cependant, c’est normal de copier au démarrage, avant de comprendre comment tu fonctionnes et de quoi tu as besoin pour réussir.

Tu vas aussi apprendre à préciser de semaine en semaine les besoins des clients que tu veux accompagner, et donc, tu vas encore mieux les accompagner à résoudre leurs problématiques.

Le cap à passer est justement celui que tu cherches : mettre ta personnalité au service de ton activité, « ta patte », « ton syle », « ton unicité ». C’est ce qui va rendre ton business unique, car tu es unique et ta manière d’accompagner l’est aussi.
C’est sûr, tu as besoin de temps, de te tester pour ajuster.
Pas besoin de chercher midi à 14h, pars de ce que tu aimes, de ce que tu kiffes vraiment partager, de ce que tu as vécu.

Tu trouveras très vite des liens avec ce qui te passionne et il te sera très simple de transmettre les valeurs, la vision, l’amour de ton métier aux gens qui t’écouteront, te liront ou te regarderont.

Tu l’as remarqué, j’utilise les arts martiaux, le Judo plus précisément pour te parler d’entrepreneuriat, de business, de projets.
Je peux t’expliquer des choses de manière simple et limpide de cette manière.
C’est moi.
C’est tout, je ne cherche pas à être une autre personne ou à m’exprimer de la « bonne manière ».

Pour moi, c’est la meilleure façon de t’anesthésier et même le dentiste qui t’as arraché tes dents de sagesse est un rigolo de kermesse à côté de ça.

Tu travailles surement avec un mentor ou un coach qui t’inspire, (je l’espère pour toi), bref une personne de référence. 
Cette personne-là, qui t’apporte, qui t’accompagne, inspire-toi en et regarde ce qui rend son aide unique à tes yeux.

UN PEU DE CONTENU

Quelques questions qui peuvent t’aider à mettre de la clarté sur « la couleur » que tu veux donner à ton accompagnement, à ton business;

– Avec qui tu veux VRAIMENT travailler ? (choisis des humains avec qui ça te fait hyper plaisir de travailler, sinon tu vas détruire ton énergie et ne prendre aucun plaisir #jenetapprendsrien

– Qu’est-ce que tu adores faire et qui pourrait s’intégrer dans ta manière d’accompagner les autres ?

– Comment tu veux travailler ? (dans mes accompagnements premium, j’intègre du Judo et du « corporel » comme outil de déblocage. (pas à chaque séance bien sûr, ça reste ponctuel). J’aime accompagner les entrepreneurs sur trois mois en mode illimité. Ça permet un vraie qualité de travail avec des effets sur le long terme pour eux.

– Comment as-tu envie de communiquer ? (avec quel moyen de communication prends le plus de plaisir ?)

N’oublie pas : Shu Ha Ri. 
Copier, s’inspirer, comprendre, s’approprier, faire sien, créer, ré-inventer.

À toi de jouer !

🎁Tu veux recevoir ta Musubi Letter à chaque début de semaine ?
👉 : https://mailchi.mp/28667ff65416/inscription-nl

🔥Tu souhaites partager ton expérience et t’enrichir de l’expérience d’entrepreneurs, d’athlètes de haut niveau et de dirigeants ? https://www.facebook.com/groups/387370345300171/

👉Rejoins mon groupe dans lequel j’interviens régulièrement pour du contenu vidéo « mindset » ou « business » afin de te partager des billes ! 
https://www.facebook.com/groups/387370345300171/

🥋Tu as envie que je t’accompagne pour faire bouger les lignes de ton business, évoluer et kiffer ta vie, réserve ta session découverte : http://bit.ly/CoachingDécouverte

Belle journée,

François 🥋

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.